Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2018 4 08 /02 /février /2018 19:05
Mon avis sur l'éducation bienveillante
Mon avis sur l'éducation bienveillante
Mon avis sur l'éducation bienveillante
Mon avis sur l'éducation bienveillante
Mon avis sur l'éducation bienveillante
Mon avis sur l'éducation bienveillante
Mon avis sur l'éducation bienveillante
Mon avis sur l'éducation bienveillante

Et vous, quelle est votre opinion sur le sujet ? Et souvenez-vous : ce n'est pas parce que vous n'avez pas d'enfant que vous n'avez pas le droit d'avoir un avis :)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jojo 03/12/2019 09:02

Une des choses que je retiens de tous ces commentaires haineux...
L'humour est part avec l'accouchement pour beaucoup d'entre vous. C'est triste.
Surtout, n'allez pas dire à vos gosses que l'humour existe, ils risqueraient d'y croire.

Jojo 03/12/2019 09:03

*parti

Julie 29/07/2019 00:10

Jolie petite BD qui exprime et résume assez bien les limites (et dérives peut être) de l'éducation dite "bienveillante". Rien que ce mot sous entend que si on ne le pratique pas on est alors dans la malveillance. (idem avec tous les synonymes : éducation positive # négative etc).
Tous les sites et blogs vantant tous les mérites de ce type d'éducation poussent certains parents À BOUT et les font se sentir de mauvais parents maltraitant leurs enfants si ils ne suivent pas leurs trucs. "quoi ? Mais dans telle situation tu as réagis comme ça ? Tu devrais essayer l'éducation posiiiiiitiiiiiiiive tu verras ça marche !".

On a essayé. Ds certaines situations, à certains moments, ça a marché.. À d'autres non.. Tout dépend du contexte, du moment, de l'état d'esprit du moment, de notre état de fatigue ou non.

Et oui sachons admettre que sous couvert d'éducation positive certains sont juste laxistes..

J'ai bien dit certains, pas tous.. Tout comme vous dans votre BD, que certains n'ont pas su lire et ont interprété au 1er degré (y'a qu'à voir les réactions outrées ci dessous).

Alors oui merci pour cette petite BD qui remet un peu les pendules à l'heure.

Chaque parent fait au mieux avec ses enfants, chaque jour.
Et chez moi ça va bcp mieux depuis que j'ai arrêté de vouloir appliquer à chaque situation la technique 12 de Filliozat ou la numéro 4 du troisième livre de Gueguen ou autre, ou du énième blog d'une énième famille positive où toutes les techniques marchent...
Oui j'en ai un paquet de livres sur l'éducation bienveillante /positive/ou je ne sais quel terme synonyme. Ils prônent des choses certes pleines de BON SENS la plupart du temps.
MAIS
Ça ne fonctionne pas tjrs. Ce qui marche avec un enfant ne fonctionnera pas avec un autre.

sophie 11/07/2018 13:27

Je ne peux rester longtemps et c'est bien dommage car j'aurais bien développé mon propos. J'ai l'article, les commentaires...j'ai l'impression que tout le monde confond tout. Les détracteurs de l'éducation dite "bienveillante" associe ce type d'éducation avec les enfants rois : pas de règle, le laxisme etc. Mais penchez vous un peu sur la question bon sang ! cela n'a rien mais RIEN à voir !!!! J'ai 43 ans demain (autant dire que je ne suis pas née hier), mes parents, je pense, ont pratiqué avec moi ce type d'éducation sans le savoir...pour faire simple, les "punitions", les menaces etc je ne connais pas. Suis ou ai je été une enfant roi ? je ne le pense pas. J'ai deux enfants maintenant et nous faisons du mieux que l'on peut mais oui, on peut éduquer ses enfants avec respect et croyez moi, cela demande bien des efforts (car nous ne sommes pas laxistes) et être dans l'autoritarisme : non merci. Alors quand je lis dans les commentaires que une dame a failli sauter au cou d'un papa qui demandait à ses enfants de se calmer car ils gênaient les autres et bien je me dis qu'elle n'a rien compris à ce qu'était l'éducation bienveillante (car cela sous entendait que les parents qui pratiquaient cette éducation auraient laisser leurs enfants enquiquiner tout le monde). Renseignez vous avant de donner votre avis, car vous donnez votre avis que quelque chose que vous n'avez pas COMPRIS.

Eve 25/06/2018 06:12

C'est bien triste. Je ne parle pas seulement de cet article, cest le blog au complet qui est triste. Des "blagues" fades et vraiment au ras des pâquerettes. "Putain, merde, wesh" on les retrouve de manière quasi systématique, mais c'est sans doute ca qui est sensé faire rire puisque meme le "contenu" est n est pas drôle.
Vous peignez le portrait de parents laxistes (pour info le laxisme est l'opposé de la bienveillance), en donnant certes "votre avis" comme vous le repondez systématiquement en commentaire puisque vous n'avez rien d'autre pour justifier votre manque d'informations et de subjectivité sans doute lié a votre propre histoire (cf votre commentaire où vous mentionnez les roustes que vous avez recu). Votre avis est le vôtre et comme vous le dites si bien vous pensez ce que vous voulez (je pense plutôt que vous pensez ce que vous pouvez ;) ) mais vous ne pouvez pas denigrer quelque chose et ne pas accepter que nous donnions notre opinion. Chaque commentaire negatif obtient comme reponse des "vous vous sentez visé"... vraiment ? C'est pathétique. Qui plus est vous demandez en fin "d'article" l'opinion des lecteurs mais ne l'acceptez que si elle va dans votre sens, il serait temps de grandir. Visiblement les petites roustes ont laissé des séquelles : empathie pour les animaux (cf bd décès d'un personnage/animal dans une serie) mais pas pour les enfants (ni pour les parents qui font du mieux qu'ils le peuvent en tentant de faire le maximum pour que la société de demain soit composée d'individus compréhensif et empathique et non de frustrés affectifs en quête de domination) ni pour les amis/ famille (cf bd mariage notamment). Peut etre que d'être écouté(e) et d'avoir recu les bonnes réponses à vos besoins d'enfant vous aurait permis de savoir comment vous soucier des autres et a les respecter. Ca vous aurait sans doute meme permis de faire de "vraies" bd je veux dire par là moins tartes. Et au cas où vous auriez l'intention de me retorquer que ce n'est pas bienveillant comme message, car oui je suis maman bienveillante, la bienveillance s'applique aussi et surtout à soi, en l'occurrence je ne peux pas lire ca et rester de marbre car OUI je me sens visée puisqu'au quotidien japplique la bienveillance avec mon entourage et minvestie pour mon enfant mais aussi la génération future, c'est quelque chose qui me tient a coeur, etre bienveillant signifie surtout etre humain avec ses aptitudes et ses faiblesses, alors NON je ne suis pas bienveillante envers vous car ce n'est pas à moi de vous apaiser de vos tiraillements d'enfant. Et puis surtout le titre est "mon avis sur l'éducation bienveillante" hors vous faite une généralité et de quelque chose que vous ne connaissez ni de pres ni de loin.
En revanche mon avis concernant vos dessins est different je trouve que les illustrations sont jolies et la qualité du dessin est bonne selon moi (ecpression du personnage claires), dommage que les thèmes et "textes" soient si nuls. En tout cas ils vous ont donné pas mal de visibilité et de potentiels futurs lecteurs alors vous pouvez les remercier ces parents laxistes... je voulais dire "bienveillants".
Bonne progression.

Eve 25/06/2018 06:14

*objectivité

Mélanie 02/06/2018 20:42

Ah quand même...
Et bien continuez décrire mais surtout ne vous reproduisez jamais ! Vous ferrez moins de mal et moins de dégâts.
Ps : la remise en question n'est pas une fracture du crâne.
Une maman Bienveillante

La belle bleue 07/06/2018 21:03

Ptdrrrr nan mais je te rassure je n'avais pas l'intention de me reproduire :D Et pourquoi autant d'agressivité, je ne fais que donner mon opinion, purement subjective (c'est en fait le principe de l'opinion, la subjectvité... SCOOP), tu ne te sentais quand même pas visée ? ;)

Azalée 02/06/2018 18:12

Je suis désappointée et triste de voir que des personnes encore comme cela. Une tape / fessée / claque n'est JAMAIS méritée, on ne tape PAS un enfant, sur aucune partie de son corps et pour aucune raison. C'est un être humain bon sang, les enfants méritent le respect !!
D'autre part, je ne peux que t'encourager à te renseigner davantage ; des livres, groupes facebook, blog, vidéos, film.. conférences même. Tu as de quoi trouver des informations parce que là, tu racontes uniquement ton avis, biaisé et non représentatif de la réalité.

La belle bleue 07/06/2018 21:06

*trouvé, pas trouvée, il y a un "e" qui m'a échappé

La belle bleue 07/06/2018 21:06

Justement j'ai précisé que c'était mon avis, pas une science exacte ;)
Et je suis d'accord avec toi sur le fait que les enfants méritent le respect, comme les animaux, les personnes âgées, et n'importe qui. Je voulais simplement dire que diaboliser les PETITES fessées, JE TROUVAIS que c'était exagéré (mais c'est subjectif encore une fois je ne dis pas que c'est une opinion universelle). J'ai reçu de belles roustes (méritées), et je n'ai jamais trouvée que l'on m'avait manqué de respect ;) Enfin chacun adapte l'idée à son vécu, aussi.

Caroline 02/06/2018 13:49

Aie aie aie, il suffit de lire votre "BD" pour comprendre dès le début qu'elle est écrit par une personne qui ne sait pas de quoi elle parle... désolé mais allez faire des recherches sur le subet et apres revenez avec des "vrais" argumenst constrictifs si a la suite de vos lecture vous en avez encore. tout ceci ne sont que des clichés. Le pire c'est que il y a quelques annees je pensais comme vous, puis je suis devenue maman et j'ai su me remette en question heureusement pour eux d'ailleurs. On vit dans une societe quand meme bizarre ou l'ont pense que dressez un enfant c'est normal... félicitation vous avez été parfaitement conditionné... vitre demarches de faire des bd est chouette dommage que ce soit pour passer des messages erronés. J'aurais ete ok si vous aviez lu sur le sujet et argumenté en consequence, on aurait pu discuté la ça ne vole pas tres haut désolé pire a conforte les parents maltraitants

La belle bleue 07/06/2018 21:10

J'ai bien précisé que c'était mon avis, et pas une vérité absolue, donc c'est effectivement biaisé.
Et j'ai volontairement grossi les traits, pour mettre le doigt sur les exagérations dans l'autre sens.
En revanche, peux-tu me dire où j'encourage les parents maltraitants ? Relisez bien ma BD, en particulier la vignette 4 :)

Cléa 02/06/2018 12:28

Quand on fait un billet sur un blog qui peut potentiellement être lu par un grand nombre de personnes on doit faire l'effort de l’honnêteté d'esprit et de l'argumentation sourcée. Enfin, de mon point de vue sinon on est juste là pour le divertissement mais on évite les raccourcis facile sur un sujet que l'on ne maitrise visiblement pas du tout.
Etes vous pedopsychiatre, neuroscientifique ou avant une certaine légitimité en dehors de votre expérience personnelle?
Je suis éducatrice auprès d'adolescents depuis plusieurs années avec une grosse formation en psychologie du développement.
Je pratique la bienveillance avec les jeunes que j'accompagne ainsi que mes deux enfants de 16 ans et 22 mois.
Les fessées tuent tous les jours et oui un coup mal placé même un petit peut être fatal alors on encourage pas n'importe quoi merci. De plus, si ça ne tue physiquement ça peut anéantir l'estime de soi et oui c'est pas moi qui le dit c'est les spécialistes du cerveau.
Remettre en question l'éducation que l'on a reçu ce n'est pas déloyale envers ses parents c'est juste sain pour avancer sereinement.
Pour info car vous en avez besoin le laxisme est une forme de maltraitance donc à l'opposé de l'éducation bienveillante.
Mais surement que quand vous faites un pas de travers ou quand vous n'êtes pas d'accord vos proches ont l'habitude de vous en coller une ou de vous hurler dessus? Ben non, c'est juste pour les enfants (et les chiens des fois) puisque les pauvres petits êtres dénués de sens commun incapable de mettre du sens ne comprenne que la brimade et la petite tape sur le cul.
D'ailleurs mon collègue me disait encore y'a pas longtemps ''mon père nous punissait tout le temps mais impossible de dire pourquoi, bon j’arrêtais car j'avais peur de m'en prendre une mais je faisais pire par derrière.'' Hyper efficace la leçon. Alors voila ce que j'en pense ça fait 16 ans que je suis maman j'ai pas levé la main, j'ai quasiment pas besoin de lever la voix mais j'ai appris à signifier mon désaccord respectueusement comme je le ferais avec n'importe quel personne lambda alors vous imaginez quand on parle des êtres les plus importants de ma vie comment je peux faire preuve de tolérance, empathie et diplomatie avec le voisin qui persiste à se garer devant chez moi malgré mes demandes répétées mais en coller une à mon petit par qu'il a du mal à mettre du sens derrière mes paroles.
Vous commencez à saisir l'inexactitude et la dangerosité de votre propos?
Donner son avis c'est bien mais donner un avis éclairé c'est mieux...

Ps: Les enfants dont tu parles irrespectueux et soit disant défendu par leur parents as tu été derrière les murs pour voir ce qu'il s'y passe? Exemple bon j'en ai des dizaines mais je t'en donne un '' fille de 16 ans vient avec sa mère en rendez vous scolaire. Mère est tellement dis-qualifiante envers nous que j'ai du prendre sur moi pour ne pas intervenir mais moi ce que je sais que ne savent pas la directrice et la prof principal c'est que la gamine a pris des coups de pieds dans le ventre à l'age de 9 mois, était trainée par les cheveux à 1 an 1/2 et avait les fesses brulées c'était les dents disaient la mère non on lui changeait jamais la couche.'' On a mis deux ans à se rendre compte de ce que vivait cette petite et c'est les voisins qui n'avaient pas parlé qui ont permis de reconstituer les maltraitances.
Tu veux savoir combien de situation de maltraitance on ne détecte pas, combien d'enfants se taisent et deviennent juste des petits cons, combien de voisins ferment les yeux, combien les gens comme toi sont dangereux avec leurs arguments fallacieux?

Mais je te souhaite quand même bonne continuation en espérant que ta plume gagne en maturité d'esprit.

La belle bleue 07/06/2018 21:16

J'ai précisé dans le titre : MON AVIS sur l'éducation bienveillante, pas LA VERITE ABSOLUE sur l'éducation bienveillante. Entre les deux il y a un fossé. Si j'avais voulu imposer mon point de vue j'aurais désactivé les commentaires, sachant que ce sujet était à polémique ;)

Pour les exemples que tu cites, je suis évidemment bien consciente que ça existe et qu'on ne le voit pas, parce que les victimes n'osent pas parler et les auteurs se cachent derrière un masque de personne irréprochable.
Mais si tu relis bien ma vignette 4, je fais bien la différence entre une petite tape et la situation de torture (parce qu'à ce stade c'est carrément de la torture) que tu décris et que je ne cautionne absolument pas. Ne me fais pas dire ce que je n'ai jamais dit, c'est trop facile sinon ;)

Maman bienveillante et fiere de l'être 01/06/2018 22:26

Pffff quel torchon mais apparemment c'est pas le premier...
M'enfin je souhaite que votre voeux soit exaucé et que vous n'ayez pas d'enfants pour leur bien évidemment !

La belle bleue 07/06/2018 21:23

PS : quand on est agressive comme ça, je doute que tu sois aussi "bienveillante" que ne le laisse entendre ton pseudo :)

La belle bleue 07/06/2018 21:19

Je te rassure, je ne compte pas me reproduire, on est déjà assez nombreux. Mais pourquoi autant d'agressivité, tu te sentais visée ? Ou alors tu es à court d'arguments ? :D Bonne soirée :)

Chloé 01/06/2018 13:11

Avant d'avoir des enfants, j'étais moi aussi pétrie de certitudes toutes faites. Et puis je suis devenue maman et je me suis renseignée sur le développement de l'enfant, ses besoins, les neurosciences...
Mes enfants sont loin d'être des enfants rois, ils s'adaptent facilement et ne considèrent pas que tout leur est dû, justement parce qu'ils sont élevés avec bienveillance depuis leur naissance et pas juste dressés.
Tout ce que vous proposez, les veo sont simplement signes d'une grande méconnaissance de votre part et c'est incroyable d'écrire un article sur un sujet que vous ne maîtrisez même pas un poil.
Bienveillance veut dire règle, le laxisme n'est pas bienveillants, abstenez vous de vous ridiculiser la prochaine fois..

La belle bleue 10/06/2018 19:23

Oui, c'est bien ce que je dis, je donne mon avis. Et pour ça, je me suis renseignée, je suis allée sur plusieurs sites pour trouver les dérives de ce type d'éducation. Donc effectivement je me suis renseignée, mais pour alimenter un point de vue qui n'est pas en vogue en ce moment. Donc ça peut paraître en effet superficiel et cliché, mais si un jour j'ai le temps je peux te retrouver les liens en question ;)

Chloè 08/06/2018 09:46

Mais votre avis sur un sujet que vous ne connaissez pas un poil ne peut pas être crédible! Avant de me faire un avis sur un sujet, j'essaie de me renseigner dessus, sinon ça n'aura aucun sens! D'autant plus en tenant un blog.

La belle bleue 07/06/2018 21:22

Titre de l'article : "MON AVIS" sur l'éducation bienveillante. Un avis, c'est subjectif, donc oui c'est biaisé. Et j'ai volontairement exagéré le trait pour montrer que SELON MON AVIS (je le reprécise ^^), la bienveillance en excès pouvait avoir ses dérives.

Chloé 01/06/2018 13:02

Avant d'avoir des enfants, j'étais moi aussi pétrie de certitudes toutes faites. Et puis je suis devenue maman et je me suis renseignée sur le développement de l'enfant, ses besoins, les neurosciences...
Mes enfants sont loin d'être des enfants rois, ils s'adaptent facilement et ne considèrent pas que tout leur est dû, justement parce qu'ils sont élevés avec bienveillance depuis leur naissance et pas juste dressés.
Tout ce que vous proposez, les veo sont simplement signes d'une grande méconnaissance de votre part et c'est incroyable d'écrire un article sur un sujet que vous ne maîtrisez même pas un poil.
Bienveillance veut dire règle, le laxisme n'est pas bienveillants, abstenez vous de vous ridiculiser la prochaine fois..

Olga 01/06/2018 12:15

Quel dommage d'écrire sur un sujet dont on ne maîtrise pas les bases. Une éducation bienveillante n'a rien à voir avec le laxisme, au contraire, il y a beaucoup de regèles à respecter par l'enfant et elles sont encore plus dures à mettre en place car on dialogue avec l'enfant pour qu'il les comprenne et accepte. Une éducation sans violence fait des enfants qui n'ont pas besoin de crier ou taper pour se faire entendre, ils savent qu'ils leur suffit de le dire car ils sont écoutés !

La belle bleue 07/06/2018 21:38

*du mien, pas du miens, coquille

La belle bleue 07/06/2018 21:25

Ah, merci, cela me fait plaisir de trouver un avis différent du miens, mais donné sans agressivité :)
Pour répondre à ton message, j'admets effectivement que ça doit être tout un processus compliqué à mettre en place pour que ça devienne un automatisme aussi bien chez l'enfant que chez les parents, et surtout garder cette harmonie mise en place :)

Anaïs 01/06/2018 11:46

J'utilise également cette méthode et ce que vous dites est faux.ne pas confondre bienveillance et laxisme qui est different. Avec la bienveillance il y a des interdits et on explique pourquoi. On accueille les émotions de l'enfant car ce que l'on considère de caprices c'est en faite qu'ils ne savent pas gérer leurs emotions avant plusieurs années suite à leurs cerveaux immatures.... Par contre il n'y a pas de de châtiments corporels. Le respect va dans les deux sens ...et on ne se fait pas obéir par la peur . Je vous invite à lire "au coeurs des émotions de l'enfants" de Isabelle Filliozat et egalement "l'Enfant" de Catherine Gueguen. Ca evitera d'écrire de pareil inepties et d'approfondir vos recherches sur le sujet.

La belle bleue 07/06/2018 21:27

J'ai déjà entendu parler d'Isabelle Filliozat, sans m'être penchée sur ses livres. Je jetterai un coup d'oeil si je le vois à la FNAC. En revanche je ne connaissais pas Catherine Gueguen.

Pierre 01/06/2018 11:36

Ma femme et moi même utilisons cette méthode et dès la première phrase de la premier première image c'est fausse. Il y a toujours des règles et il n'a jamais été question de bannir les ordres et remontrances. Encore une personne qui n'a rien compris et qui prend des exemples extrême de personnes qui ne savent pas gérer...

La belle bleue 10/06/2018 19:26

*des argumentS, j'ai tapé trop vite (sur le clavier, pas sur un gosse) (comment ça j'ai un humour de merde ? :D)

La belle bleue 10/06/2018 19:25

@Chloé : Ce n'est pas parce que l'on ne partage pas le même avis que je ne maîtrise pas le sujet :) On a le droit de discuter en tentant de mettre en avant des argument au lieu de se braquer à la facilité du "oh bah de toute manière tu sais même pas de quoi tu parles". Encore plus facile à dire à quelqu'un qui n'a pas d'enfant, vu qu'il sait pas ce que c'est, c'est bien connu :)

Chloè 08/06/2018 09:48

Il y a des règles dans tous les foyers pratiquant l'éducation bienveillante. N'affirme pas le contraire sur un sujet que vous ne maîtrisez pas.

La belle bleue 07/06/2018 21:30

Il y a des règles chez vous parce que vous vous efforcez de faire en sorte que ce soit le cas. Malheureusement, dans certains foyers, ça ne se passe pas comme ça. Donc j'ai volontairement exagéré l'idée pour pointer du doigt les dérives, je n'en ai pas fait une généralité. Cette BD remonte à quelques mois, mais il me semble que je l'ai précisé, si ma mémoire est bonne ;)

odli 05/04/2018 21:02

En tant que père, la bienveillance j'en revient, c'est une vraie catastrophe cette méthode. Ma femme a voulu faire ça avec le petit dernier et la vie est intenable. J'en reste sur la seule et vraie méthode : faire de son mieux pour le bien de l'enfant et du notre afin qu'il soit bien préparé pour l'avenir

La belle bleue 07/06/2018 21:31

Et je pense que c'est la meilleure méthode qui soit :) Bon courage, et je suis sûre que vous vous débrouillez très bien :)

Klo' 18/03/2018 14:07

Un grand MERCI pour cet article....

N'ayant pas encore d'enfants, je n'ose pas toujours exprimer mon point de vue (qui rejoint le tien, sur de nombreux points).

J'aime penser que j'apprendrai à mes enfants à tenir compte des autres sans se négliger eux-mêmes. Un équilibre dur à trouver mais qui est, je pense, la base pour trouver sa place.

Bon dimanche :-)

La belle bleue 07/06/2018 21:34

Merci à toi pour ton passage :) Oh tu as le droit de t'exprimer ur le sujet, que tu aies des entants ou pas.
Ca ne plaira pas à tout le monde (regarde les commentaires que j'ai reçu tout en haut, sur cet article... le must du must revient à une dame dont le pseudo est "bienveillante", j'avoue j'ai rigolé tellement fort qu'en Chine on a dû m'entendre), mais tu t'en fous, tu as le droit d'avoir un avis, tant que tu respectes ceux qui ne le partagent pas ;)

Athéna 22/02/2018 15:48

La mère de trois enfants que je suis vous approuve totalement ! d'ailleurs gronder quand il le faut n'empêche absolument pas d'écouter les bambins ! Mais il faut leur apprendre qu'on vit en communauté et qu'on ne peut pas faire ce qu'on veut (j'ai failli sauter au cou d'un jeune père qui disait à sa fille de se tenir correctement dans le tramway pour ne pas gêner les autres passagers !)

La belle bleue 08/03/2018 18:01

Oui c'est rare les gens qui se soucient des autres j'ai l'impression ! La semaine dernière j'étais dans le train avec une jeune mère et ses 3 gosses... INSUPPORTABLES !!!! Et évidemment ils étaient JUSTE devant moi, avec l'un d'eux qui me tripotait le mollet et qui fracassait l'accoudoir juste à côté du dit mollet. Mais bon, la mère faisait de son mieux pour leur dire de se calmer et de s'arrêter, ellle disait aussi qu'ils dérangeaient les gens. Du coup j'ai rien dit (mais il aurait suffi d'un seul mouvement avec mon pied pour le calmer le morpion... je dis ça, je dis rieeeeen lol) !

Amandine / drawings and things 18/02/2018 14:21

Je comprends tellement ton avis, mais à la fois, je trouve ça difficile.
En fait, tu peux avoir un avis lorsque tu n'en a pas, mais je pense que c'est vraiment pas facile d'éduquer des enfants, et c'est bien ce qui me fait peur.

A la fois, je trouve qu'avec le temps y a une forme de passivité de la part des parents. Peut être parce qu'ils ont pas le temps, que c'est compliqué ? Je ne sais pas... j'ai tout vu quand j'étais babysitter, et de schoses que je ne veux d'ailleurs pas reproduire...

La belle bleue 08/03/2018 17:58

Je sais pas... il y a aussi des parents qui pondent des gosses par convenance de la société, ou comme ils veulent un tatouage. Ceux-là ce sotnt les pires ! Parce que du coup, ils savent pas les éduquer après !

Belette 14/02/2018 23:50

Mon avis se rapproche du tien, et j'ai des enfants ! je l'ai écrit ici
https://petitsruisseauxgrandesrivieres.wordpress.com/2018/01/25/les-enfants-sont-ils-des-parasites/
Cela dit l'éducation bienveillante est très caricaturée par ses détracteurs, le principe n'est pas de se faire piétiner par ses enfants mais de prendre en compte leur immaturité cérébrale, entre autres, et d'éviter ce qu'Alice Miller appelait la violence noire (violence visible, physique) et la violence blanche (manipulation perverse qui finit par rendre l'enfant incapable de se fier à son ressenti). Son excellent et passionnant livre : "C'est pour ton bien".

Belette 17/02/2018 13:54

Honorée je suis ! Merci merci :-)
L'éducation bienveillante, je trouve ça extra avec un enfant, et pas très gérable avec 2 ou plus. Négocier 15 minutes (par pied) pour mettre ses chaussures le matin nécessite de se lever vraiment très tôt !

La belle bleue 16/02/2018 15:06

Je viens de lire ton article, et je l'ai tellement trouvé juste que je l'ai partagé sur mon FB perso :)

Stéphanie 14/02/2018 12:13

Oh mais je suis tellement d'accord avec tout ceci! Je n'ai pas encore d'enfants mais je prévois d'éduquer les miens à l'ancienne, comme l'éducation que j'ai reçue et qui je pense n'a pas été trop mauvaise. Alors oui de temps en temps j'ai eu droit à la fessée, et je n'en suis pas morte non plus :p
On discutait l'autre jours de ça avec ma belle-mère et elle disait exactement ce que tu as écrit : après on s'étonne d'avoir des enfants-rois et des parents qui se font monter sur la tête!
Ceci-dit, je suppose qu'une fois que tu as des enfants, c'est vachement moins évident à mettre en place :D

Chloé 01/06/2018 13:16

Ceci dit j'ai d'autres ambitions pour mes enfants que juste les maintenir en vie.

La belle bleue 16/02/2018 15:07

Ah merci, je ne suis pas folle alors :P
Sinon, je ne veux pas d'enfants donc au moins c'est encore plus simple, j'aurai encore plus de temps pour râler sur ceux des autres O:-) Niark niark :P

mindandbeauty 12/02/2018 17:14

Moi j'ai été éduquée de manière stricte et j'en suis très heureuse. Mes parents m'ont donné des fessées et le regard qui tue me suffisait parfois pour que j'arrête mes bêtises. Je pense qu'il faut y avoir une certaine rigueur dans l'éducation et enseigner la politesse et le respect à son enfant. Il faut un juste un milieu: une bonne fessée de tant en temps et avec ça une bonne discussion car la communication est primordiale. Tia

mindandbeauty 12/02/2018 17:14

Moi j'ai été éduquée de manière stricte et j'en suis très heureuse. Mes parents m'ont donné des fessées et le regard qui tue me suffisait parfois pour que j'arrête mes bêtises. Je pense qu'il faut y avoir une certaine rigueur dans l'éducation et enseigner la politesse et le respect à son enfant. Il faut un juste un milieu: une bonne fessée de tant en temps et avec ça une bonne discussion car la communication est primordiale. Tia

La belle bleue 16/02/2018 15:07

Oui voilà !!! Et il faut leur faire comprendre qu'aucune négociation n'est envisageable :)

Irene 12/02/2018 13:10

Hello... Personnellement je dois dire que j'avais le même point de vue que toi il y a quelques années mais à présent (je dis ça en toute bienveillance, on fait toutes des cheminements différents), je considère que beaucoup de ces aspects sont de l'ordre du préjugé. Je m'explique : la grande majorité des parents vraiment investis dans cette approche éducative passent beaucoup de temps à se questionner sur la façon de mettre ces limites justement. Et ça ne marche pas moins bien, ce n'est pas laxiste... Moi meme je travaille avec des enfants cette année, j'applique beaucoup d'outils dont j'ai pris connaissance sur des blogs consacrés au sujet, et franchement ça marche largement aussi bien, je n'ai pas besoin d'élever la voix. Donc je ne suis pas pour culpabiliser les parents qui font autrement, ça non, mais je pense qu'il faut se pencher sérieusement sur ces outils qui servent à tout parent. La tape sur les fesses, ce n'est pas toujours un drame, mais ce n'est jamais indispensable en réalité. Je serais ravie de continuer à échanger sur le sujet, la lecture du dernier article du blog Zunzun me semble un bon point de départ d'ailleurs, n'hésite pas à me donner ton avis : http://www.zunzunblog.fr/vivre/dossier-liberation-education-bienveillante/

La belle bleue 16/02/2018 15:16

Il faudrait que je lise le dossier de Libération pour vraiment capter toutes les subtilités de Zunzun ;)
Bon visiblement elle semble pro-éducation bienveillante, et ses arguments tiennent bien la route. Mais je reste sur l'idée que si l'on commence à négocier avec un enfant, après c'est très très difficile de se faire obéir et de lui faire comprendre pourquoi il ne faut pas dépasser certaines limites. Il ne comprendra pas pourquoi un jour c'est "oui", ni pourquoi au départ c'était "non", puis en fait "bon d'accord".
Mais bon, je réponds peut-être à côté, je n'ai pas lu le dossier de Libé ;)

Marie-Line 11/02/2018 12:12

En fait c'est comme tout, il faut trouver le juste milieu ! Il faut trouver le bon équilibre entre une éducation trop stricte et une trop laxiste. Les extrêmes ne sont jamais bons ! Donc l'éducation bienveillante est bien dans les valeurs qu'elle veut véhiculer mais certains parents effectivement deviennent trop gentils et ce n'est pas bon !

Irene 19/02/2018 18:13

En fait là où se cache la subtilité, c'est que l'éducation bienveillante ça ne correspond pas au fait de négocier réellement avec un enfant sur les limites, où de changer d'avis d'un jour à l'autre... D'ailleurs si tu te balades sur son blog (mais il y en a d'autres bien sûr), c'est très visible. La différence ne réside pas dans les limites elles-même mais dans la façon d'interagir avec l'enfant, en l'écoutant, en bannissant certains mots et certains types de sanction. Mais il y a toujours des choses non négociables (et d'autres qui le sont, mais ça c'est je pense tous les parents, ce qui tient de l'essentiel et ce qui tient du détail). Ca se joue avant tout sur l'écoute, le sens qu'on donne aux limites, et sur le refus de l'arbitraire, c'est à dire le "c'est comme ça", imposer juste pour imposer. Beaucoup de parents appliquent déjà de fait une partie de ces principes dits bienveillants, mais il y en a d'autres qui s'apprennent, et ce serait dommage de se priver de ces outils... même si on ne se reconnaît pas dans le terme d'éducation bienveillante !

La belle bleue 16/02/2018 15:17

Voilà tout à fait !!!! Les extrêmes mènent à l'extrême, donc c'est mauvais !

Céline 10/02/2018 23:08

Alors on fait comment ? Comme on peut, du mieux qu'on peut avec nos valeurs.

La belle bleue 16/02/2018 15:17

On fait de son mieux ;) Sans aller aux extrêmes, surtout :)

Michelle 10/02/2018 16:38

L'education bienvaillante je n'adhere pas a leur ideologie dans la vie tout n'est pas rose y'a des hauts et des bas caresser l'enfant dans le sens du poils je suis contre gronder oui s'il le faut punir ou quelques petits fesses ca n'a tuer personne. J'ai essayer ce truc un moment ca n'a pas vraimment marcher pour moi du coup suis passer a la vielle methode ou je cris et punie .lool et tout le monde est au pas

La belle bleue 10/02/2018 19:01

Voilà tu résumes bien ce que je pense. Le dialogue ca ne marche pas toujours avec tout le monde !!! ;)

lisa 10/02/2018 09:50

Je n'ai pas d'enfant mais je pense qu'il faut adapter l'éducation à ses enfants. Alors certes, quand on en a plusieurs, il parait compliqué de ne pas les éduquer de la même manière. Mais l'éducation se rapproche du management et il ne nous viendrait pas à l'idée (en tous cas pas à moi) de manager tous les gens de la même façon. Chacun sa personnalité et ça vaut aussi pour les enfants. Certes certains enfants ont besoin de règles de quelques fessées et d'autres ont besoin de confiance et de liberté. Et je le redis, c'est compliqué quand on a plusieurs enfants de ne pas faire la même chose avec tous.

La belle bleue 10/02/2018 18:59

J’imagine oui ! Et gérer aussi le « pourquoi elle a le droit et pas moi ? », « et pourquoi lui tu le grondes et elle a une histoire ? ». Pas évident !!!!

Laurane 10/02/2018 05:42

Pas d'enfant et entièrement d'accord avec toi ! J'ai eu quelques fessées étant petite parce que je les méritais et je le vis très bien aujourd'hui haha !!

La belle bleue 10/02/2018 18:56

Voilà pareil ;) j’aimais pas ça mais bon je les méritais lol... et ça n’a pas fait de moi quelqu’un de violent au contraire ^^

leti 09/02/2018 23:57

Tu m'as encore bien fait rire. Il y a énormément de vrai dans ce que tu dis, mais je crois que malgré une bonne éducation, gros yeux ou pas, les enfants des autres sont toujours insupportables.

La belle bleue 10/02/2018 18:55

Oooh ça je suis tellement d’accord ;)

Salomé 09/02/2018 22:31

Tout pareil que toi. C'est bon, faut pas laisser tout passer, la vie ça ne va pas toujours dans le sens qu'on veut alors les petites corrections, ça nous apprend tout ça...
Je n'ai pas d'enfants, mais je pense que voilà, le jour où ils font une connerie, ce sera pas une simple remarque avec une voix toute douce...

Tu travailles en école ou tu connais des gens qui y travaillent ?
J'ai fait ça durant 2 ans et franchement, "ya des baffes qui se perdent" xD

La belle bleue 10/02/2018 12:24

Oui avec mon expérience en collège, OUI y a des baffes qui se perdent !!!!! Et encore, ce n'est qu'en collège, parce que comme dirait mon père, en maternelle, "je les fous à la poubelle, les gosses" :D
Bref, on est d'accord hein ! ;)

Nadia 09/02/2018 19:54

Alors je suis d'accord sur un point, certains parents semblent oublier l'enseignement de la politesse et du respect. Cependant je ne pense pas du tout que ce soit lié à l'un ou à l'autre type d'éducation...
Je n'ai pas d'enfants et je suis pas méga calée sur le sujet mais je ne crois pas que l'éducation bienveillante ce soit une absence de règles et je ne crois pas que cela entraîne nécessairement un excès de liberté ou d'abus en tous genres ! Je me trompe peut-être mais il me semble surtout qu'il s'agit d'expliquer, d'enseigner et de responsabiliser !

La belle bleue 10/02/2018 12:28

Je te rassure, je ne suis pas plus calée que toi en gosses ;) Mon article c'est un mélange de mon expérience (professionnelle, et dans les lieux publics), de mon ressenti, et un peu de marseillais (j'exagère volontairement le trait pour montrer jusqu'où cette éducation peut aller si elle est pratiquée dans l'extrême) ;)
Sinon, pour ce qui est d'expliquer, je suis d'accord, on explique d'abord, et si besoin, on gueule :P mdr

laparenthesedor 09/02/2018 19:14

Alors par où je commence ? :p
Bon je n'ai pas d'enfant non plus. Pas prête. (Non en vrai j'ai vraiment vraiment la trouille) Cela dit j'ai que (oui QUE) 26 ans, j'ai le temps on est d'accord?. Bref, je n'ai pas d'enfant et pourtant je les adore (oui attends j'explique), je suis aide maternelle depuis déjà 5 ans (ça passe vite rolala). J'adore travailler avec eux. Enfin avec certains, parce qu'ils y en a..... NON ! (C'est méchant)
Mais tu résume assez bien les choses dans ton article. J'ai ris encore, comme d'hab, mais c'est vrai ! Il faut parfois mettre une petite fessée (pas de baffes, j'en ai un mauvais souvenir), mais les fessées oui, ça "marque" mais c'est pas violent comme sur le visage, puis ça "valide" le fait de hausser la voix quand ça ne suffit pas, l'enfant comprend très bien que là il est allé trop loin :)
Puis évidemment il y a fessée et fessée quoi ;)
Et crois moi que quand je vois ce que je vois au boulot, y'en a qui manque cruellement d'éducation ! L'insolence et tout... Ça m'affole..... Peut-être ça aussi qui me fait peur finalement lol Vu ce que je vois chez certains :p

La belle bleue 10/02/2018 18:53

Oula oui à 26 ans t’es laaaarge ;) moi j’en ai bien 34 ! Et je n’en veux pas de toute manière (de gosse, pas de mes 34 ans mdrrrr). Tu as résumé ce que je voulais dire. La fessée accompagne le message et fait passer l’envie de recommencer. Parce que juste « pas bien han gnagna tu veux un bisou » (j’exagère mdrrrr), bah sur le moment oui il comprend... mais après il recommence mais cette fois en sachant qu’en fait bah il risque pas grand chose quoi. Et je te rejoins aussi, jamais au visage par contre ;)

Rose Capsule 09/02/2018 19:04

Je n'ai pas d'enfant, mais je pense que l'éducation bienveillante a tout de même beaucoup de côtés positifs. Je pense qu'on peut se faire écouter sans passer par la violence (une petite tape, ça traumatise pas, mais ce n'est pas comme ça qu'on règle les soucis dans la vraie vie) et que cela peut être une bonne chose si cela permet à l'enfant de ne pas reproduire ce qu'il voit et d'apprendre le respect et d'être à l'écoute. Je suppose que tout dépend du caractère de l'enfant à vrai dire. Bon, mon point de vue est tout à fait discutable parce que du coup je calque ça sur ma propre enfance (avec des parents militaires, l'éducation bienveillante c'était pas trop ça) et c'est vrai que j'aurais peut-être aimé plus de communication en tout cas :) Peu importe le caractère pour le coup, communiquer, ça fait toujours du bien !

La belle bleue 10/02/2018 18:46

C’est clair que quand c’est dans un excès ou dans l’autre c’est pas bon. En fait il faut doser, du dialogue quand c’est nécessaire et être plus ferme si la situation le demande ;)

Marion 09/02/2018 17:21

Hello,

J'ai lu tout ton article et j'attendais la chute à la fin, je pensais que c'était une caricature des gens qui ne comprennent rien à l'éducation bienveillante, enfin je croyais que c'était humoristique quoi et en fait non ^^ Surtout que tu dis dans les commentaires que tu veux dénoncer les dangers de ce type d'éducation poussée à l'extreme mais ton article s'appelle quand même "mon avis sur l'éducation bienveillante" ! C'est comme si j'écrivais "mon avis sur l'éducation conventionnelle" et que je ne parlais que des professeurs qui tapent sur la tête des élèves avec une règle, qui leur tirent les oreilles, des parents qui donnent des gifles et qui interdisent à leurs enfants de parler à table... tout le monde se dirait que franchement je suis passée à côté du truc et que je suis totalement hostile, voire que je prends les gens qui pratiquent cette éducation pour des monstres.
Les parents qui pratiquent l'éducation bienveillante ne bannissent PAS les ordres et les remontrances (cf ta première phrase). Ils vont juste éviter les ordres non constructifs car un enfant va bien plus volontiers s'exécuter si il sait POURQUOI il doit faire quelque chose. Je me souviens que quand j'étais petite je détestais obéir à des ordres qui me paraissaient non fondés et sortis de nulle part. Quand on m'expliquait pourquoi il fallait que je regarde avant de traverser, que je range ma chambre ou que je fasse mon lit, tout faisait sens et j'assimilai l'ordre à 100%. Idem pour les remontrances... L'éducation bienveillante ce n'est pas dire à un gamin "oh tu as cassé un verre? Pas grave mon chéri, maman va nettoyer." Et ce n'est pas non plus donner une tape en l'envoyant au coin. C'est lui donner une pelle, une balayette, une éponge, dans la mesure de son âge, et lui dire :"bon tu as fait une bêtise, maintenant tu vas assumer les conséquences et nettoyer".
Quant à ton avis sur les tapes et les fessées, j'aurais aimé que tu développes un peu plus ! Parce que c'est vrai que l'argument "j'ai fait ça et je ne suis pas morte/malade/traumatisée à vie" c'est un peu léger, peu importe le sujet ^^ En fait c'est ton usage du mot "méritée" qui me dérange... Qu'est-ce qui fait qu'on mérite qu'on porte la main sur nous? Est-ce que je vais taper mon voisin parce qu'il est insolent et qu'il me provoque? Mon collègue parce que je lui ai demandé de faire quelque chose et qu'il n'a pas obéi? Mon mari parce qu'il m'a beaucoup déçu? Non parce que je suis un être civilisé et que je suis capable de faire comprendre mon ressenti autrement qu'en tapant les gens. Pourquoi cela serait différent pour les enfants? Est-ce que je préfère que mon enfant travaille bien à l'école parce qu'il a peur de s'en prendre une ou parce qu'il a envie de réussir ? Est-ce que je préfère qu'il regarde avant de traverser parce qu'il a peur de se faire taper ou parce qu'il a compris que les voitures pouvaient représenter un danger? Personnellement, quand j'étais petite, moi aussi je me suis pris des tapes et moi, sans parler de traumatisme, je l'ai très mal vécu. Pourtant ce n'étaient pas des fessées déculottées hein. Juste des petites tapes. Mais je me sentais humiliée. Je voyais bien que mes parents ne tapaient pas les adultes. Ils ne tapaient que moi et je ne comprenais pas ce qui pouvait bien justifier de faire ça.
Quand à la voix molle et neuneu, no comment... Combien de personnes ne se revendiquant absolument pas de l'éducation "bienveillante" ont une voix molle et neuneu? En fait je ne vois même pas ce que cet argument vient faire dans un article sur l'éducation bienveillante...
Je te conseille de te renseigner un peu plus sur l'éducation dite "bienveillante", par exemple de lire "les lois naturelles de l'enfant" de Céline Alvarez qui est très interessant, ou de regarder le documentaire "le maitre est l'enfant" qui suit pendant un an une classe montessori. Tu me diras ensuite si tu y as vu des enfants rois à qui on ne pose aucune limite et qui se roulent par terre parce que personne dans la vie ne leur a expliqué qu'on ne pouvait pas toujours avoir ce qu'on veut.
Je suis désolée si mon commentaire parait agressif mais j'ai toujours détesté qu'on tourne à la caricature et au ridicule les sujets un peu sensibles et qui nécessitent une certaine ouverture d'esprit et une remise en question des valeurs des "traditionnelles". Ça serait comme faire un article sur l'écologie et parler de gens qui ne se lavent pas et vivent dans les bois. Ou parler du végétarisme et dire que c'est un peu embêtant de ne manger que de l'herbe et des racines...

La Belle Bleue 09/02/2018 19:12

Je te rassure tout de suite je n'ai pas trouvé ton commentaire agressif, tu as encore le droit de ne pas être d'accord avec moi ;) alors pour le titre de mon article je l'ai mal exprimé, mais je m'en suis rendu compte après l'avoir publié du coup je ne pouvais plus revenir en arrière. En fait j'aurais dû l'intituler "Les dérives de l'éducation bienveillante pratiquée dans l'excès" je pense que ça aurait été plus approprié ^^ et j'ai voulu effectivement grossir le trait pour que l'on voie tout de suite où je voulais en venir. Mais en aucun cas je n'ai voulu stigmatiser, d'ailleurs dans la dernière vignette j'ai bien insisté à deux reprises sur le terme "certains", je me doute bien que tout le monde n'arrive pas aux extrêmes que je dénonce sinon ce serait grave :P désolée pour le pavé non aéré je suis sur mon téléphone et je n'arrive pas à aller à la ligne lol ;)

Melgane 09/02/2018 16:57

Je pense un peu comme toi, je suis assez circonspecte face à ça... surtout que j'ai lu un truc au détour d'un article de psycho sur un sujet qui n'avait presque rien à voir : c'est que de plus en plus de parents ne veulent pas être en conflit avec leur ado, or les ados ont besoins de conflits avec leurs parents pour pouvoir remodeler leur identité, leurs croyances, devenir autonomes, etc.... donc si l'éducation bienveillante se poursuit à l'adolescence c'est moyen...
Puis alors sur le mot "bienveillance" c'est pas parce qu'on donne une tape à un enfant que c'est de la malveillance ! Et je rappelle que les animaux, du moins certains, ont recours à des punitions physiques ! Elles ont une fonction (quand elles sont bien utilisées et ne découlent pas sur de la maltraitance évidemment ! elles ne doivent pas être le seul recours !)

La Belle Bleue 09/02/2018 17:07

Voiiiilà tu as tout résumé !!!!! Dès qu'on ose lever la voix ça y est on est on est un monstre démoniaque et malveillant !!!!!

La Boutonneuse 09/02/2018 16:52

Coucou Marina,
Ton article m'a fait pensé à une annonce de babysitting que j'ai vu y'a pas si longtemps.
La mère demandait à ce que la future babysitter fasse partie de la famille (jusque-là pas de problèmes). Ensuite, elle précise qu'elle ne cherche pas une babysitter classique mais une babysitter qui est partisane de l'éducation "douce" (on va appeler ça comme ça) et qui partage les valeurs de l'école Montessori.
Je n'ai pas d'enfants. Je cherchais juste quelques heures de babysitting pour arrondir mes fins de mois. et là elle me sort tout ça (lol), ça m'a un peu rendu niaise. Mais curieuse que je suis, je suis allée me documenter sur l'école Montessori.
Il s'agit d'une psychologue italienne qui a beaucoup travaillé avec des enfants en difficulté et de là a mis en place cette "philosophie"; celle de se mettre à niveau de l'enfant.
Pour ma part, je suis un peu partagée pour avoir reçu un peu de ces différentes éducation. Je crois qu'il faut trouver un juste milieu et s'adapter en fonction de l'âge de l'enfant. A 2 ans par exemple, les enfants sont curieux et testent beaucoup les adultes; à cet âge beaucoup de dialogue et de recadrage est recommandé (à mon avis).
Voilà un peu mon avis sur ce sujet.
`La bise :)

La Belle Bleue 09/02/2018 19:29

Je vois le truc ! Je mettais renseignée aussi sur Montessori parce que je vouais ce nom de partout ! En fait la démarche de base est louable, elle voulait faciliter l'apprentissage des enfants en difficulté et issus de familles défavorisées. Mais jai l'impression que cest plus devenu un apprentissage à la mode, comme les dadas des inspecteurs de l'éducation nationale. Un jour il faut faire se la grammaire, le lendemain ah ben non on va faire des mots croisés, après non on va faire des jeux de rôle... bref bancal quoi !!!

Fille à Paillette 09/02/2018 14:05

Coucou Marina,

Euh pour le coup je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Mais on peut échanger quand même parce que promis je ne suis ni bornée, ni catégorique et je ne mords pas. Je suis psychologue dans la vie, je travaille avec des enfants la plupart avec autisme. Je ne suis pas fan du terme éducation bienveillante mais une chose est certaine ça ne veut pas du tout dire enfant roi et zéro limite bien au contraire. Je suis pour la bienveillance à fond, contre les menaces. J'ai souvent des réflexions de parents qui me disent "mais vous il vous écoute, avec vous il ne fait pas de crise alors que vous êtes toute petite et que vous ne criez jamais" Oui mais moi justement j'ai un cadre très strict et les enfants le savent. Quand je dis non une fois ça sera non pour toujours. Inutile de faire un caprice il n'y aura rien à en tiré. Du cup comme ça ne sert à rien de perdre notre temps à débattre sur les règles on peut se concentrer sur tout le positif. Je pense que le plus important est l'éducation justement. Combien de parents sont débordés, font du chantage qu'ils ne tiennent jamais "attention je compte jusqu' à 3... 1, 2.... et le 3 ne vient jamais" l'enfant comprend très vite qu'il a une porte ouverte, une faille en face de lui. Et l'adulte a beau crier pour être le plus impression possible ça ne sert à rien.

Je travaille beaucoup avec la méthode ABA. En gros tu es récompensé à chaque effort ou chose positive que tu fais.Cela ne veut pas dire que les enfants sont blindés que cadeaux et gâtés. Ils doivent faire le job. Seulement niveau motivation c'est toujours mieux de faire pour avoir quelque chose, pour être félicité, récompensé, valorisé et gagner en confiance en soi plutôt que pour "ne pas se faire disputer". La crainte et les fessés n'engendre aucune motivation. Si tu dis à un enfant "si tu n'as pas 15 de moyenne au prochain trimestre tu sera puni" il va travailler pour ne pas être puni, youyou ! Alors que si tu lui dis "si tu as 16 on ira à Disney" crois moi qu'il les aura sans que tu dis besoin de faire quoi que ce soit et en plus à la fin l'enfant sera fier de lui, et ça pour sa construction personnel c'est bien mieux qu'être toujours sous la menace.

Des bisous

Morgane

La Belle Bleue 09/02/2018 17:14

Ça tombe bien, moi aussi je suis ouverte au dialogue, ca devrait le faire mdrrr ! Pour rebondir sur ton expérience, je pense que ton statut de psy te donne encore un autre rôle. Les limites sont testées principalement sur les parents, mais le jugement d'une personne extérieure mais proche (pas une illustre inconnue quoi) est très important. Du coup, un gosse va piquer une crise devant ses parents et des amis. Si les amis regardent le gosse comme s'il avait fait quelque chose de réprimandable, le gosse va plus facilement s'en rendre compte et s'arrêter net ;) enfin je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire !

Maman BCBG 09/02/2018 12:22

Oh ben... et pourquoi bienveillante ne serait pas compatible avec "limites" ?
Si tu regardes un peu plus profondément ce que prône l'éducation bienveillante (pas fan du terme mais bon) tu verras qu'on est aux antipodes de l'enfant roi, et que c'est beaucoup axé sur l'autonomie de l'enfant, et la prise en compte de ses besoins (qui ne sont pas les mêmes que ceux d'un adulte, et qui parfois, ok, rentrent en concurrence avec ces derniers...)

Pour tout te dire, l'éducation bienveillante est tout sauf permissive, et demande bien plus d'effort que d'être hyper sévère avec ses enfants.
Même si bien sûr on est des êtres humains limités et qu'on ne peut pas tout appliquer.

Pour ce qui est des tapes sur les fesses bah.... oui, ça ne tue pas, mais qu'est ce que ça apporte ? Comment apprendre à un enfant que c'est mal de taper si on s'autorise nous à le faire sur lui ? C'est plus un problème de cohérence :)
Après, en tant que maman, j'ai déjà très souvent crié et bousculé mes enfants (pas de fessés mais pas loin non plus)... je suis juste un être humain, je craque et.... je m'excuse auprès d'eux : oui j'ai le droit d'être à bout et épuisée, d'être en colère contre eux, mais je n'avais pas le droit de mettre cette tape sur la main ou de hurler....
Pas de culpabilisation excessive (cela arrive et c'est normal), mais pas de "c'est moi l'adulte j'ai le droit de te faire du mal)... et comme ça mes enfants peuvent constater que... je suis un être humain avec mes limites :)

Bref, je pense que ton article porte plus sur une caricature d'éducation bienveillante que sur celle ci ;)

La Belle Bleue 09/02/2018 21:07

Oui comme je l'ai dit plus bas j'ai volontairement exagéré le trait poue que l'on voie exavtemebt où je veux en venir. Et jai plutôt exposé les dangers de ce type d'éducation si elle est donnée dans l'excès (malheureusement ca existe aussi)..
Et pour te lire régulièrement je sais de quoi tu parles quand tu dis que tu as toi aussi tes limites et que tu es humaine ;) tu en avais même fait un article, et j'avais trouvé ta réaction saine. Tu as eu besoin de craquer et cest normal, et tu as reussi ane pas le faire "subir" à tes enfants ;)

Soa 09/02/2018 11:11

Je suis une grande adepte de cette catégorie d'éducation bien que je ne sois pas d'accord avec le qualificatif de bienveillante car je pense que toutes les éducations devront avoir comme finalité d'être dispensées pour le bien des enfants.
Je ne suis pas d'accord quand tu dis qu'il n'y a pas de limites, pas de remontrances, pas de cadres. On pose bien des limites aux enfants mais au lieu de les leur imposer, on les leur "suggère" avec exemples et illustrations à l'appui de sorte qu'ils arrivent à la conclusion qui est la nôtre mais en douceur. Je réprimande mes enfants, mais essaie de na pas élever la voix (sauf quelques cas de craquage géant !!). Je leur interdit les mêmes interdits qu'aux autres enfants mais essaie de prendre l temps de leur expliquer pourquoi pour qu'ils adhèrent et ne font pas qu'obéir à mes injonctions. Je leur demande leurs avis sur les choses. Je les écoute. Je leur apprends à écouter.
Bref, l'éducation n'a rien de laxiste, seulement les moyens pour arriver à éduquer diffèrent.
J'ai constaté que depuis que je pratique cette éducation dite bienveillante ou positive, il y a moins de cris, plus d'entraide et de compréhension, moins de larmes, plus d'échanges etc.

La Belle Bleue 09/02/2018 21:13

Justement ce qui me dérange un tantinet cest la notion de "suggérer" à un gosse. À une periode d'apprentissage, ce nest pas de suggestions dont il a besoin, mais de quelque chose de plus défini, de plus clair. Si on suggère, pour lui tout est flou et il n'aura pas la notion de bien ou de mal. Il peut croire que dans la vie tout lui sera suggéré donc le jour où on lui imposera quelque chose (au travail) il tombera de très haut :/
Et aussi, le rendre autonome cest une très bonne chose. Mais trop tôt ce nest pas non plus lui rendre service. Il n'a pas besoin de porter des responsabilités trop lourdes pour son âge ;)

Golden Daddy 09/02/2018 10:54

Hello !
Merci pour ton article. Pour quelqu'un qui n'a pas d'enfant, je trouve ton analyse très pertinente. Et cette manie de s'approprié le terme "bienveillante" a le don de m'agacer ! Comme si les autres ne l'était pas. Bref, merci d'avoir exprimer ton point de vue de cette manière, je soutiens !
Denis

La Belle Bleue 09/02/2018 21:01

Merci beaucoup pour ton commentaire ça me fait plaisir de lire que quelqu'un qui a des enfants partage mon avis ;)

Paula 09/02/2018 08:55

Tu t'es gourue dans ton dessin, on ne dit pas "ils croient" mais "ils croivent !" Voyons !
Ha ha ha!
Moi c'est le genre de sujet qui m'énerve et sur lequel je suis en perpétuel débat avec une connaissance Facebook qui travaille en crèche et vegan et qui a toujours des avis sur tout (l'éducation, la façon de manger...) hyper extrémiste ! Alors je vais peut être lui envoyer ton billet ha ha ha !

La Belle Bleue 09/02/2018 20:59

Eh bah elle cumule elle mdrrrr !!!! Est-ce que vous lui faitedbla morale vous ? Non. Bah voilà dans ce cas-là elle doit elle aussi respecter les gens. Non mais oh.

Cathnounourse 09/02/2018 08:15

J'ai souvent été confrontée à l'Enfant Roi !!(à l'école dans ma classe de CP)
Je veux
J'ai pas envie
mais je ne te demande pas ton avis mon p'tit bonhomme : c'est comme ça et puis c'est tout!!

La Belle Bleue 09/02/2018 20:58

Aaaahhh merci !!!! Coeurs sur toi <3

RAMSES 08/02/2018 23:18

C'est curieux le langage... On dit "bien éduqué" et "mal éduqué". Les maîtres (pardon pour ce terme réactionnaire) s'occupent d'instruire et les parents d'éduquer. En fait l'enfant est à la fois victime des stupidités successives des ministres de l'éducation nationale en quête d'expériences pédagogiques, et victime des mauvaises lectures de ses parents avides de découvrir sur les rayons de la fnac les dernières bavasseries d'auteurs en quête de tirage. Mais il ne faut surtout pas culpabiliser les parents : après tout depuis que "l'instruction publique" est devenue "l'éducation nationale" on mélange toutes les responsabilités, et du reste l'enseignement privé est là, prêt moyennant finances à prendre sa part de responsabilité en "sensibilisant" les enfants à encore autre chose, ce qui finit de simplifier les problèmes... Pauvres enfants ! Bien sûr qu'il ne faut pas leur donner de fessée : si on ajoute les châtiments corporels ils ne vont plus rien comprendre du tout ! Et pourtant c'est tout simple : la fessée c'est comme coller le gosse devant un écran. Dans les deux cas on a la paix et dans les deux cas ça fait mal : soit aux fesses, soit aux yeux.

La belle bleue 09/02/2018 06:59

Mais oui c'est ça, ces "livres" (que j'écris entre guillemets parce qu'en vrai ce sont de torchons) qu'on trouve à la FNAC, c'est tout des fumisteries pour culpabiliser les gens et dire "vous voyez, vous êtes perdus, mais MOI je suis là pour t'AIDER" !!! Enfin j'ai jamais lu ces trucs mais je vois bien le genre !!!!!
Sinon si on veut la paix, on fait pas de gosse mdrrr !!!! :P

aggie 08/02/2018 22:02

Ce que tu décris n'a rien à voir avec l'éducation bienveillante.

L'éducation bienveillante ne consiste absolument pas à laisser son enfant tout faire, au contraire! Il faut instaurer le dialogue avec ses enfants pour qu'ils comprennent les règles, pourquoi on n'a pas le droit de faire telle ou telle chose, qu'est-ce qu'il se passe si on ne respecte pas la règle,.... Plutôt que d'interdire sans explication et en promettant des punitions. Donc non ça n'en fait pas des enfants-rois qui pensent que tout leur est dû.

Quand j'étais petite et que je faisais une bêtise, j'étais terrifiée tant on me criait dessus. Si l'on m'avait expliqué calmement pourquoi c'était une bêtise, je n'aurais pas recommencé pour autant. J'ai aussi eu des tapes comme tu dis, plus ou moins fortes, toujours méritées selon mes parents, alors que moi, en plus de me sentir humiliée, parfois je ne comprenais pas pourquoi j'y avais droit. Ca ne m'a peut-être pas fait si mal que ça physiquement, mais au niveau de la confiance en moi ça a fait de gros dégâts, tout comme certaines paroles qui peuvent paraitre innocentes.

Je préfère que mes filles respectent les règles, les gens, la nature parce qu'elles ont compris pourquoi c'est important, plutôt que parce qu'elles craignent une punition.

Les "certains parents" dont tu parles donnent plutôt une éducation laxiste, (ou ce sont peut-être des parents à bout, enfermés dans une spirale infernale, et qui ont jeté l'éponge), mais pas une éducation bienveillante.

Et sinon, tu l'auras compris, laisser les personnes s'exprimer sur un sujet, qu'elles soient directement concernées ou non, c'est la base de la bienveillance. Donc bien sûr que tu peux t'exprimer là-dessus ;-)

La belle bleue 09/02/2018 07:00

Oui voilà, je pense que tu as bien résumé ! Mais quand je décris une éducation laxiste, en fait je parlais surtout des dangers de ce type d'éducation sur certains parents ;) Comme tu dis, soit ils jettent l'éponge, soit ils ont peur de leurs gosses ;)

Maman bouquine 08/02/2018 21:58

L'éducation bienveillante et l'éducation laxiste sont deux choses très différentes. La première est une éducation qui replace l'enfant en tant que personne à part entière, pas un mini adulte qu'on doit "dresser", qui a des besoins et des envies qu'on essaie de respecter et où l'enfant respecte également des règles de vie établies pour la famille et la communauté. L'éducation laxiste est une non éducation. Je pense que c'est de celle-ci dont tu parles. ;-)

La belle bleue 09/02/2018 07:02

Oui, en fait je parlais des dangers d'une éducation bienveillante si c'est trop dans l'extrême, dans l'inverse de l'éducation que l'on a reçue nous (plus stricte) ^^

MAG 08/02/2018 21:45

Comme d'habitude, tu dis juste. Les commentaires aussi.
Sans enfants, je partageais tout ce que je viens de lire. J'ai travaillé quelques années à l'Education nationale, assez pour voir les désastres de l'enfant roi pour lui-même et l'entourage....et la mauvaise éducation de leurs parents.
Quand mes jumelles sont arrivées, pas de fessées ni de gifles, une seule règle majeure qui ne supportait ni discussion ni explication : le respect ; de soi et des autres.
Si la politesse, la courtoisie, le respect de soi-même sont des bases de vie, tout est mieux pour tout le monde et la vie plus facile à la maison. Le dialogue pour tout le reste est alors agréable.

La belle bleue 09/02/2018 07:05

Oulàlà oui quand on travaille à l'EN on peut voir toutes sortes de gosses, et quand on rencontre les parents on devine quelle éducation ils leur donnent...
Si on ne donne pas trop de place à l'enfant (je veux dire, il a le droit de s'exprimer hein, mais il ne faut pas lui laisser le champ libre quoi), on peut lui expliquer calmement que oui, il faut un dialogue (plus agréable qu'un gros caprice au milieu des rayons des gâteaux) ;) Et que oui, il y a des règles à suivre, et pour des raisons bien précises (pas juste "parce que c'est comme ça").

Caro Bleue Violette 08/02/2018 21:27

Je pense que tu as une vision faussée et cliché de l'éducation bienveillante ^^. Cela ne signifie absolument pas ne pas imposer de règles et de limites à ses enfants : l'éducation bienveillante est juste une façon plus soft (par rapport à l'éducation de nos parents) de les imposer. Il ne faut pas confondre éducation bienveillante et manque d'autorité.

Mon neveu de 3 ans est élevé selon l'éducation bienveillante, cela n'empêche pas qu'il soit très bien élevé (parce que je te prie de croire que ma sœur ne rigole pas avec l'éducation. Moi non plus d'ailleurs - on a été élevées par des parents qui ne rigolaient pas avec ça non plus ^^). Quand on le reprend c'est d'un ton autoritaire - l'éducation bienveillante n'est pas du tout synonyme d'une voix molle et neuneu - et il comprend parfaitement que nous ne sommes pas contents. Personnellement, je n'ai même pas besoin de hausser le ton avec lui, il sait tout de suite à ma voix quand je ne suis pas contente ^^ C'est ce que j'ai toujours fait avec tous les gamins que je babysittais quand j'étais jeune, je n'ai jamais eu à crier, je modifie simplement l'inflexion de ma voix, et crois moi ils SAVENT qu'ils sont in trouble :-)

La fessée, c'est un grand NON en ce qui me concerne. La fessée c'est de l'humiliation au mieux, de la maltraitance au pire - dans tous les cas, c'est désastreux pour l'enfant, que ce soit psychologiquement ou physiquement. Comme presque tous les enfants de notre génération, j'en ai reçu, cela ne m'a certes pas tuée, mais je ne crois pas que cela ait servi à quoi que ce soit niveau éducation.

J'ai été élevée de façon assez stricte, et certes on peut considérer que j'ai été bien élevée - ce n'est pas pour autant que j'emploierais les mêmes méthodes que mes parents si j'avais voulu des enfants ou que je les emploierai avec mes neveux lorsque je m'occupe d'eux. L'éducation, c'est comme le reste: ça évolue avec le temps :-)

La belle bleue 09/02/2018 07:08

Je me suis mal exprimée, en fait je décris une éducation bienveillante à l'extrême. Ses dangers quoi ;) Donc si dans une éducation stricte, on peut effectivement brimer le gosse, avec une éducation bienveillante, ça peut aussi basculer dans l'excès inverse ;)
Du coup pour que le message soit bien parlant, j'exagère un peu le trait ;)
Et le ton de la voix, c'est important oui :) Si on prend une grosse voix ferme, ça n'aura pas le même effet qu'une voix stridente ^^ Hashtag les profs (même combat) !

JULIA 08/02/2018 20:41

nonononononononononon la fessé c'est niet ! C'est un geste mais un geste ! Zero violence et c'est tout !
Par contre le fait que tu n'est pas d'enfant ne t’empêche absolument pas de donner ton avis mais tu verras quand même quand tu en auras ;)
Sinon je suis d'accord avec toi sur les points notamment de l'éducation et de la politesse mais je pense que ça n'as rien à voir avec l’éducation bienveillante c'est juste un manque d'éducation tout court car un enfant pour ce construire correctement à besoin de cadre et de limite (sans fessé je réitère) ne pas lui donner de limite c'est surtout un mal pour lui enfin chacun fait comme il le souhaite :p

JULIA 09/02/2018 17:39

non non elle ne doit même pas être une solution tout court ! La fessée c'est à bannir, personne ne doit croire (notamment des minis humains) que la violence (ou les menaces) Je t'assure que si tu renseigne bien, et je parle pas de blog de maman, ou autre connerie mais de vrai article sur ce que ce geste est et peu engendré et tu verras ça sous un autre angle :)

La Belle Bleue 09/02/2018 17:17

Oui je vois ce que tu veux dire ! La fessée ne doit pas être la solution à chaque fois sinon c'est trop facile ;)

JULIA 08/02/2018 20:46

ah euh et désolé pour tes yeux avec mes fautes, déjà que je sais pas écrire en plus je me suis pas relu même moi je saigne hahahaha
PS: pas de fessé :D :p

llalie 08/02/2018 20:24

Étant moi-même professeur des écoles, je reconnais que les enfants-rois c'est vraiment ce qu'il y a de pire... Mais attention, éducation bienveillante ne signifie pas laxisme et abrogation de règles ! Il y a des enfants qui bénéficient d'une éducation telle que celle-ci et qui sont tout à fait mignons, ça dépend comment c'est fait. :D En soi, l'éducation bienveillante, c'est le choix de dialoguer avec l'enfant, de le faire participer aux décisions qui le concernent lorsque c'est possible et sinon, de lui expliquer patiemment pourquoi il faut respecter telle ou telle règle, aller à l'école, apprendre telle ou telle chose, pourquoi il va être puni, etc... Je vais être franche, pour moi la fessée ou autre brutalité c'est un signe de faiblesse de l'adulte et je suis persuadée que ça n'apporte rien de bénéfique... Il vaut mille fois mieux en parler avec lui sans s'énerver, lui faire sentir qu'on le considère comme un être capable de comprendre les choses et de les appliquer, plutôt que de tout régler avec une baffe. Parce que soyons clair, ne pas faire de bêtises parce qu'on comprend que c'est mal, c'est bien mieux que de ne pas faire de bêtises parce qu'on a peur. C'est ce qui différenciera les adultes qui ne vont pas voler un truc dans un magasin, jeter leurs déchets dans la nature ou tabasser leur voisin chiant parce qu'ils savent que c'est malhonnête et ressentent de l'empathie pour les autres et ceux qui ne le feront pas parce qu'ils ont peur des flics (une peur qui pourrait très bien disparaitre un jour soit-dit en passant...)

La Belle Bleue 09/02/2018 20:52

C'est sûr que si on peut éviter de crier c'est mieux pour tout le monde. Mais il y a des situations où cest la seule solution, les parebts ont tout essayé et rien n'a marché. La douceur, le dialogue, la carotte... donc monter d'un cran est humain aussi. Ce qur je reproche à l'éducation positive, c'est qu'en bannissant les cris on culpabilise les parents qui ont déjà tout essayé.

llalie 08/02/2018 20:33

Ah, et en tant que prof justement, je t'assure que les enfants-roi ne sont pas forcément ceux qui viennent de famille bienveillantes. C'est plutôt un problème de parents démissionnaires, qui ne veulent pas faire l'effort de passer un peu de temps avec leurs gosses en jouant avec eux ou en organisant des sorties. En fait, ils leur passent tous leurs caprices pour avoir la paix. Rien à voir avec de la bienveillance, c'est carrément de l'égoïsme parental. ^^'

Robin 08/02/2018 20:09

Refuser la parole à propos de l'éducation des enfants à ceux qui n'en ont pas, ça revient à interdire aux gens de donner leur avis sur la coupe des arbres vu qu'ils n'en sont pas. :D

La Belle Bleue 09/02/2018 20:43

Hahahaha je te l'ai déjà dit mais j'adore ta comparaison:DDDDD

♥ Accueil

  • : Oh la belle bleue !
  • Oh la belle bleue !
  • : À chaque visite, un animal sera nourri et trouvera un foyer. Et si en plus vous aimez, que vous me faites un compliment et que vous partagez mon blog, un génie exaucera vos trois vœux.
  • Contact

♥ Commandez ma BD (sivouplaaaît) !

 

♥ Suivez-moi !

 

 

 

 

Commandes.jpg


 

♥ Présentation